Le pari perdant du Parisien

Le Parisien réduit le traitement de l’information parisienne et de sa région. Un comble. La direction du quotidien a décidé de supprimer les neufs éditions départementales et les remplacer par un cahier unique. Terminé l’information de proximité qui fait pourtant la force de cette presse quotidienne régionale. Le lecteur de Chaville (92) dans la banlieue sud-ouest de Paris pourra désormais se délecter des infos de Livry-Gargan (93) au nord-est. Quelle chance !

Mais comprenez, Le Parisien se meurt. « Pour le préserver, le moment est venu d’écrire une nouvelle page de son histoire », implore la direction du journal dans un communiqué. Il faut sauver le grand blessé, surtout que le journal « subit également les effets de la crise du covid-19 ». Ha la crise. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu ce refrain. En 2008, elle était financière. Aujourd’hui elle est sanitaire. Dans les deux cas, elle permet aux dirigeants de justifier tout et n’importe quoi. Pour Le Parisien, c’est dégraisser les effectifs avec 30 départs de prévus. C’est pas leur faute, c’est la faute de la « crise ».

Pour y faire face, la solution est toute trouvée. Faire des économies. Et donc regrouper neuf éditions en une tout en supprimant 30 postes. Facile ! Rappelons une chose. LVMH, propriétaire du journal depuis 2015, affiche des « résultats 2019 records » selon une note du groupe datant de janvier dernier. Il a réalisé des ventes de 53,7 milliards d’euros, en progression de 15 % par rapport à 2018 et un bénéfice net de 7,17 milliards d’euros. LVMH, cette petite entreprise qui, elle, ne connaît pas la crise.

A.M.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s