Le tournoi des Six Nations plaqué par le Covid ?

Jouera. Jouera pas. En quelques heures, le sort du match du XV de France contre l’Ecosse prévu initialement dimanche 28 février au Stade de France, à Saint-Denis, a vacillé. Mercredi, la rencontre pouvait se tenir selon le comité d’organisation du Tournoi des Six Nations et ce malgré les 15 personnes positives au Covid au sein de l’équipe de France. Jeudi, patatras. Le même comité annule la rencontre à la suite d’un seizième cas découvert chez les Bleus.

Avec 15 malades on joue mais à 16 on stoppe tout ? Bizarre comme raisonnement. L’impression de ne pas maîtriser la situation prédomine. L’organisation du tournoi souhaitait sans doute maintenir coûte que coûte le match afin de ne pas gérer une fin de compétition difficile en termes de calendrier. Reporter une rencontre n’est pas si simple. Les joueurs des équipes nationales – qui jouent également en clubs – doivent être disponibles à la date choisie. L’entraîneur écossais, Gregor Townsend qui avait préparé ce match avec ses meilleurs joueurs en a bien conscience. Il a demandé au comité de trouver une date à laquelle ses joueurs puissent évoluer « au même niveau que nous aurions eu ce week-end ».

La date n’a toujours pas été trouvée… preuve supplémentaire de la difficulté dans laquelle se trouve le comité. Quel délais alors pour le report ? Trop tôt et les joueurs seront toujours touchés par le virus. Trop tard et l’idée même d’un tournoi joué sur 6 semaines en 5 journées perdrait tout son sens.

En attendant le début de la rencontre, la ministre des sports a demandé à la fédération de rugby (FFR) de diligenter une enquête interne relative à la mise en oeuvre et au respect des règles sanitaires au sein de l’effectif. L’apparition de 16 cas de Covid au sein d’un effectif censé vivre sous bulle sanitaire interroge. Pour l’équipe d’Ecosse, amère de ne pas pouvoir jouer ce match comme prévu, c’est la désillusion. D’autant plus que « tout au long du Tournoi, comme ce fut le cas lors de la Coupe d’automne des nations, nous avons veillé à respecter les protocoles Covid », souligne l’entraîneur.

Un report au mois de juillet a été évoqué. Autant dire dans une éternité. Reste une possibilité jamais évoquée jusque-là : l’éviction de l’équipe de France et la poursuite du tournoi… des Cinq Nations.

A.M.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s