La mairie de Paris fait sa Commune

Plus de 60 évènements commémoratifs et culturels sont organisés par la ville de Paris pour fêter les 150 ans de la Commune de Paris. Début des festivités jeudi 18 mars au square Louise-Michel avec le lancement de l’exposition Nous la Commune.

Célébrer les 150 ans de la Commune de Paris. N’en déplaise à ses élus de droite, la ville de Paris organise plus de 60 événements culturels et mémoriels dans la capitale du 18 mars au 28 mai.

Les festivités débutent par un happening jeudi 18 mars à partir de 8 h 30 au square Louise-Michel dans le 18e arrondissement. A quelques pas de la Butte Montmartre – lieu où le 18 mars 1871 le peuple de Paris et la Garde nationale fraternisent avec une partie de l’armée donnant naissance à la Commune de Paris – cinquante portraits de communards seront brandis par autant d’habitants pour former des binômes du passé et du présent.

Cette initiative est portée par le dessinateur Dugudus qui a réalisé les portraits des communards avec l’historien Hugo Rousselle. « Nous souhaitions commémorer les 150 ans de la Commune de Paris en montrant le côté joyeux, populaire et festif de cette révolution plutôt que d’axer sur la semaine sanglante, souligne l’artiste Dugudus. Nous avons travaillé sur des photos d’archives en lien avec le musée de l’Armée pour confectionner ces silhouettes. L’objectif étant de montrer la diversité des communards fiers de participer à ce soulèvement populaire. Ils représentent le peuple dans son ensemble c’est à dire composé de femmes, d’hommes, d’ouvriers mais aussi d’élus ».

Une République humaine et progressiste

Si Gustave Courbet, Louise Michel et Arthur Rimbaud sont les plus célèbres, les communards sont pour l’essentiel méconnus comme Emile Duval, général de la Commune et habitant du 13e arrondissement ou bien Alix Payen ambulancière et brancardière au 153e bataillon de la Garde nationale. Accompagnés de textes et d’anecdotes historiques, ces portraits grandeur nature permettent de redonner vie à celles et ceux qui se sont battus pendant 72 jours pour créer une nouvelle République humaine et progressiste. Parmi les idées défendues par les communards : l’égalité femme-homme, la séparation de l’Eglise et de l’Etat, le droit de vote des femmes et des étrangers, la réquisition des appartements vacants pour l’hébergement des familles à la rue.

L’hommage ne s’arrête pas là. Ces figures de la Commune vont être exposées sur les grilles de l’hôtel de ville et de la mairie du 3e arrondissement, à la gare de l’est, aux Buttes-Chaumont et au musée de l’Armée à l’occasion d’une exposition itinérante intitulée Nous la Commune. De quoi promouvoir encore quelques mois les idées de la Commune dans les rues de Paris.

A.M.

Toutes les dates de l’exposition Nous la Commune sont à retrouver ici.

2 réflexions sur “La mairie de Paris fait sa Commune

  1. Youpi, merci, le 18 mars au petit matin je file dans le 18e, on ne les oublie pas, jamais, pourvu que nous soyons un paquet à se dire qu’on peut y croire et qu’on peut inventer un monde meilleur, pour en faire une réalité et pas qu’un anniversaire à commémorer, bah si j’y crois, je suis comme ça et j’assume, :-), encore merci

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s