Dans Paris, à vélo…

De nouvelles pistes cyclables ont été créées à Paris. Au grand dam des automobilistes qui crient déjà au scandale et à la démission d’Hidalgo. Mais pour le plus grand plaisir de tous les cyclistes qui peuvent désormais emprunter de nouveaux itinéraires.

Cette mesure a été prise car les transports en commun ne pourront pas accueillir autant de monde qu’avant Covid. Oui désormais, on dit avant Covid comme on dit avant Jésus Christ ou avant guerre. D’ailleurs, Macron l’a dit : « Nous sommes en guerre ».

Revenons à nos vélos. Au total, plus d’une centaine de kilomètres d’aménagements cyclables provisoires doivent voir le jour dans les prochains mois. Une carte détaille ces nouvelles voies, celles en cours de réalisation et celles en projet.

Une des plus belles pistes est celle reliant la place de la Bastille à celle de la Concorde. Les vélos circulent seuls, sur trois voies, dans la rue de Rivoli. Du pur plaisir.

PhotoVélo
Rue de Rivoli dans le sens Concorde – Bastille

En poursuivant le trajet de la Concorde jusqu’à Saint-Lazare, on retrouve des pistes cyclables déjà existantes. Cela permet de passer par la Place de la Madeleine et les grands magasins du Printemps.

PhotosParis
Les grands magasins du Printemps.

En arrivant à Saint-Lazare, pour aller en direction de Clichy, deux solutions sont possibles : remonter par la rue de Rome ou par la rue de Clichy. La rue d’Amsterdam qui est uniquement accessible en voiture dans le sens de la descente devrait prochainement disposer d’une piste cyclable temporaire.

Une question tout de même se pose. Pourquoi prévoir des pistes cyclables temporaires et non permanentes ? La crise sanitaire risque de durer – au moins jusqu’à ce qu’un vaccin soit trouvé – et même lorsqu’elle sera terminée, la pratique du vélo est d’un point de vue santé une bonne chose. Cette mesure est pour le moment plébiscitée. A Paris, la moyenne journalière des comptages vélos était de 75 passages par heure le 19 mai contre une cinquantaine de passages à la même date l’an dernier selon la ville de Paris. La hausse du nombre de cyclistes dans la capitale permettra peut-être à ces voies d’exister dans la durée.

A.M.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s